Les solutions de financement des PME

financement des PME

En vue de son importance, le financement doit faire l’objet d’une attention particulière. Notre cabinet vous offre expertise et conseils en termes d’investissement. Focus sur les solutions de financement mises à la disposition des PME.

Le capital de départ

Un entrepreneur peut financer son projet en investissant quelques économies. Les apports personnels constituent une source de financement pour couvrir les dépenses relatives au démarrage du projet. En cas d’absence d’un capital de départ, l’entrepreneur peut toujours recourir aux établissements financiers.

Le prêt bancaire

Pour vous faciliter l’obtention d’un prêt bancaire, concentrez-vous à présenter un plan d’affaires réaliste. Par ailleurs, votre capacité à gérer le projet et à convaincre le banquier est primordial pour se voir octroyer le crédit bancaire. Peu importe la banque ou la nature du projet, vous devez vous montrer crédible. Toutefois, un apport minimum est conseillé pour équilibrer les emprunts et les fonds propres. D’ailleurs, la banque peut exiger un ratio moyen de 30% de fonds propres pour 70% d’endettement.

Le crowdfunding

Une PME peut se tourner vers le financement participatif, appelé également le crowdfunding. Il s’agit d’un mode de financement à moyen terme qui permet de lever des fonds pour assurer le développement de l’entreprise. On distingue trois types de crowdfunding selon l’avancée du projet :
• Le crowdequity : c’est la prise de participation dans le capital ;
• Le crowdlending : c’est une levée de fonds auprès de particuliers ou d’entreprises ;
• Le crowdfunding : réservé aux PME matures, il permet de faire des dons, sans contrepartie.

Les Business Angels et le Capital Risk

Les startups innovantes ou à fort potentiel peuvent faire appel à des Business Angels pour financer leur projet. Ce type d’investisseurs cherche particulièrement des projets avec un rendement majeur pour les financer et prendre part aux décisions de l’entreprise. C’est le cas du Capital Risk qui permet de financer le début prometteur de certains projets.

L’escompte et l’affacturage

Ce sont des solutions de financement par mobilisation des actifs à travers lesquelles les banques règlent à l’avance les effets de commerce ou les ventes non encaissées.
D’une part, l’escompte permet de recevoir le montant relatif au paiement des effets de commerce, avant même qu’ils atteignent leur échéance.
D’autre part, l’affacturage permet d’avoir une avance de trésorerie dans le but de régler des créances clients. La PME cède ses créances à une société de crédit, ou affactureur, pour recevoir un financement anticipé en recouvrant le montant des factures.

Les autres alternatives de financement

Les PME peuvent bénéficier de prêts à taux zéro ou de subventions proposés par l’Etat. Par exemple, le crédit d’impôt innovation (CII) et le crédit d’impôt recherche (CIR) sont des dispositifs d’aides financières fournies aux entreprises innovantes.

Parce qu’une PME a besoin de financement à tous les stades de sa croissance, faire appel à un professionnel est recommandé. D’autant plus que la multitude des solutions disponibles requiert une certaine expertise. JEXPERTISE, vous aide à identifier le mode de financement ainsi que les démarches à suivre pour son acquisition.

There are no comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart
JExpertise